L’hypnose c’est quoi ?

L’ hypnose est un état naturel dans lequel nous nous plongeons tous, plusieurs fois par jour. Les exemples les plus couramment  utilisés sont la rêverie au volant (quand on ne sait plus trop ce qui s’est passé pendant le trajet); le fait d’être absorbé par une activé et de perdre la notion du temps (un film de trois heures peut sembler très court); être littéralement absorbé par un livre et ne plus avoir conscience de ce qui se passe autour de nous (lire dans le bus) etc… Dans ces cas, on peut déjà parler de transes légères et ce sont déjà des états modifiés de conscience (EMC).

Le praticien en hypnose connait les techniques permettant d’aider la personne à provoquer cet état qui sera plus ou moins profond en fonction de différents paramètres. Notez bien que c’est la personne qui décide d’être guidée pour provoquer cet EMC et que le praticien est là pour guider, rassurer et aider à trouver les ressources nécessaires à la réussite de l’objectif fixé, le tout avec bienveillance. Notre inconscient, qui gère entre autres nos besoins vitaux et veille à notre sécurité, est en permanence à l’écoute.  Impossible donc pour un praticien de mettre une personne sous hypnose sans son accord et de lui faire faire quelque chose qui ne respecte pas ses valeurs, sa sécurité et son confort.

Il y a de nombreuses spécialités autour de l’hypnose.Toutes ont leurs définitions, leurs théories et techniques qui souvent ont des bases communes. Un petit dictionnaire célèbre définit l’hypnose ainsi :

                                             « …état de conscience intermédiaire entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion »

Ailleurs on peut lire ceci sur ses origines :

« On peut retracer les origines lointaines de la pratique de l’hypnose chez les guérisseurs chamaniques sur les peintures rupestres préhistoriques. Les Sumériens (-4000) ont décrit sur leurs tablettes des méthodes hypnotiques. Il semblerait que certains bas-reliefs égyptiens décrivent des « passes » réalisées par un « magnétiseur ». L’énergie serait imagée par des croix ansées partant en direction du patient. Un papyrus contient la phrase « Pose ta main sur la douleur et dis que la douleur s’en aille »…

L’Hypnose Ericksonienne est issue de la pratique de Milton Erickson (1901-1980). Caractérisée par une aMilton Ericksonpproche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste, cette forme d’hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL)…(voir Wikipedia histoire de l’hypnose).  Couramment utilisée en psychologie,elle est également bien connue du milieux clinique. C’est une thérapie orientée vers la solution où le changement souhaité est au centre de l’attention. 

Peu importe la forme, l’hypnose a toujours existé : c’est un état naturel.

Et l’hypnose de spectacle ?

Pour moi, toute forme d’art produit une transe sur la personne qui consent à s’y intéresser.Glowing sphere

Quand j’étais petit je me rappelle qu’il y avait un hypnotiseur qui passait souvent à la télé. Il me fascinait et en plus il faisait ce qu’il voulait juste avec son regard intense ! Dominique Webb, star de la magie que tout le monde voulait voir. Ce personnage mystérieux, touchant le paranormal, pas « normal » pour moi à cet âge m’inquiétait, bien que très stimulant pour ma curiosité.

Cette forme d’hypnose est mal perçue, elle véhicule des idées reçues souvent négatives, jugée manipulatrice et dangereuse…

Cette discipline, dont la vocation est le divertissement et non la thérapie, prouve à quel point notre inconscient est sensible à la suggestion et comment nous pouvons y réagir très vite. C’est pour moi un des moyens les plus ludiques de faire connaitre cette formidable méthode de communication avec nous même.

La technique n’est pas la même bien sûr, le but non plus. Reste qu’il faut être volontaire pour que cela marche… Mais chut! Secret de fascinateur…