Il est très tentant de répondre : pour tout le monde, entre « 7 et 77 ans ». La réalité est légèrement différente car, dans l’absolut, ce n’est pas l’age qui pose une limite.

En effet, il est tPsychology Helpout à fait possible de travailler avec des enfants de moins de 7 ans et bien plus tard avec les personnes âgées. La « personne » doit être volontaire et être en confiance avec son praticien. 

Le plus important, à mon sens, est de vouloir changer quelque chose, même si l’on ne sait pas quoi… Par exemple un enfant qui veut arrêter de faire pipi au lit et qui accepte de se faire aider car il ne sait pas comment le faire, ni maman, ni papa. Le praticien en hypnose s’adapte à son age afin de l’aider à trouver en lui les ressources utiles au changement qu’il désire.

L’hypnose Ericksonienne est une technique de communication douce avec l’inconscient de la personne et qui, surtout, s’adapte à chaque individu le considérant comme unique. S’ il s’agit d’accompagner un enfant, la séance sera orientée vers un univers qui lui correspond et qu’il comprend. C’est le praticien en hypnose qui se met à son niveau et non l’inverse. Par exemple, je peux très bien me retrouver à faire de la balançoire au coté d’un enfant que cela amuse comme jouer aux billes avec lui. Avec une personne âgée, il m’est arrivé d’évoquer le « bon vieux temps » en écoutant de vieux morceaux de musique…

Ainsi, c’est souvent lors du premier contact que le praticien détermine une « stratégie » de communication. C’est en créant un décalage entre la conscience et l’inconscient que l’on peut mettre en place les outils de l’hypnose.

Dans le cas de certaines pathologies psychologiques et/ou physiques (voir onglet réserves) il est à noter que la pratique de l’hypnose peut rencontrer des limites et que le praticien se doit d’orienter vers un professionnel de santé.